La quete du bonheur

Publié le par Aurélie

Ça fait maintenant 3 mois que je suis rentrée. Depuis j' ai revu bien du monde. Je suis allée par ci, par la, dire bonjour à mes amis. Mais je n' ai toujours pas trouvé ma place. Le marché de l'emploi est une catastrophe. Pendant ce voyage je courrais après le bonheur et il courait avec moi d'ailleurs. J' ai parcouru des territoires infinis, et lui il me tenait la main et me tirait en avant toujours vers de nouvelles aventures. Je pensais qu'en rentrant les choses continueraient comme ça. Y avait pas de raison après tout. Mais non je me suis retrouvée en situation d'échec dans une recherche d'emploi sans résultat. Oui, c'est vrai que ça prend du TPS ce genre de chose, et se je devrais être plus patiente. Oui , mais j' ai perdu l'habitude d' attendre, j'ai besoin d'action. Et si y'en a pas ici, je trouverai ailleurs. On nous rentre dans la tête dès le plus jeune âge: la vie c'est aller a l'ecole, être le meilleur, avoir un diplôme, pour trouver du travail, et puis bosser... Bosser jusqu'à la retraite et ensuite profiter de la vie. Oui, et bien non. La je me rends compte que je vis en faisant un amalgame entre recherche du bonheur et recherche d'un emploi. Et non ce n'est pas ça le bonheur. Il y a rien a faire je ne trouve pas ma place en France. Je m'y sens chez moi mais je m'y sens en prison. Ou tout est restreint. J' ai l'impression d'être dans une pièce toute petite avec que des portes verrouillées. J'ai pas envie de me battre a défoncer ces portes. Parce que , finalement il y a des endroit sans murs, et sans verrous. Alors oui j'ai un diplôme mais il ne m'aide pas à trouver du travail. Et 5 ans d'étude pour gagner le smic, désolé mais je trouve ca dégueulasse. Je vous entends d'ici :" mais faut bien commencer..." oui mais c'est aberrant d'accepter ça comme ci c'était normal. Être payer des clopinettes.et ça pour des tas de professions. Quand on voit ailleurs comment ça se passe. Ou les gens sont payer dignement, ben après on a du mal a dire amen a ce genre de chose...Alors mon diplôme et moi on va voir si on vaut pas mieux ailleurs. Peut être je fais une erreurs mais je préfère en avoir le coeur net. J'ai donc pris un billet pour la fin de semaine. Je repars aux stats. Je vais voir quelles sont les possibilités de travail pour moi. J'ai plusieurs idées mais je vois tiendrai au courant de l'évolution de celles-ci quand j'aurais plus d'infos sur le sujet. A bientôt donc pour de nouvelles aventures...

Commenter cet article

Jérôme 29/01/2011 12:33


Dans le mille Aurélie... ça ne sera peut-être pas tout les jours facile, mais je pense que tu fais le bon choix. C'est-à-dire le tiens ;)


La plus part des gens restent embourbés dans un formatage culturel et dans un système qui met tout, sauf les personnes au premier plan... l'argent et les conventions sont bien plus importantes,
c'est certains X(

Ils restent embourbés certainement en partie par peur du risque et parce que trop formatés et incapables de prendre le recul nécessaire du fait que notre société ne nous enseigne pas à être libres
et critiques. Il y aurai trop de risque à cela...

Je te souhaite bon vent et ne me fais pas de soucis sur le fait que tu seras bien quelque soit l'endroit où tu iras. Pourquoi ? Parce que ton esprit est libre et que tu écoutes ton cœur sans nuire
à personne!!!

Régales toi Aurélie ;)


Voyages Canada 21/01/2011 12:52


Très Bonne Année!!!Votre site est très ses intéressant,

nous sommes un agence de voyage spécialisée les voyages aux Canada

si vous avez besoin de nos services.


Laure 06/01/2011 19:08


Salut!
Tu ne me connais pas mais je souhaitais savoir ou tu en étais dans ta quête du bonheur?
Je suis à 2 doigts de faire la même chose que toi mais en partant à Shanghai. La différence est que j'ai quitté un boulot il y a 6 mois pour du changement, j'ai retrouvé un boulot 2/3 mois plus
tard... mais je m'ennuis ferme et je crois que j'ai besoin d'aventure!

Merci & en espérant que tu t'éclates dans ta vie en ce moment


l homme qui marche 23/11/2010 04:25


Ouais j suis pas mal d accord avec toi... mais peu importe ou, avec qui, ou pour quel paye, quel job... pres de la mort, dans la solitude ou bien entouré... c'est dans le coeur et dans la tete ou
ca se passe...etre heureux. on prévois pas etre heureux ici ou la... on l'est ici et maintenant...on le choisi ma belle Aurélie Delecourt !!! Et moi j suis convaincu que tu l'est... et que tu va
continuer a l'etre tant que tu ecoutera ton coeur...

j'mennui ton sourire, souvent !)


Aurélie 23/11/2010 08:16

Oui, c'est vrai, on est d'accord.
Si j' arrête d'écouter mon coeur, je meurs, même s'il m'a déjà poussée sur des mures d'épines, j'en suis ressorti plus forte, plus riche et après coup, plus heureuse, alors je l'écoute et l'écouterai toujours

Et aujourd'hui je prends l'avion, je pars, je vol, la ou mon cœur me souffle de le rejoindre...

A bientôt l'homme qui marche, a force de marcher on se décroisera peut être

Yves 12/10/2010 00:52


Je lis ton blog et je comprends ta frustration. Persévère, la vie ne fait pas de cadeau, tout se paie. Courage

Yves