Un long voyage que de traverser le Canada

Publié le par Aurélie

Et voilà. Je suis dans le train pour la Californie, ecoutant Jack jonhson... J'adore.. la vie est magnifique.

Ce matin j'ai quitté Sven apres une journée de folie a Vancouver, et une semaine extraordinaire, et un mois fantastique. Reprenons depuis le debut.

Non non, pas trop loin, celui des disonaures tout le monde connait.

 

Donc il y a peu nous traversion le Canada. On abandonné tout pour realiser ce reve commun. Et maintenant que c'est fait j'ai qu'une chose a dire: les reves qui nous viennent dans la tête, il faut les ecouter: ces le pieds, vraiment c'est ca la vie, ecouter ses reves. Pour celui la, j'ai grandi en un temps record. En particulier dans la fin du trip. Tout a vraiment pris un tournant a Nelson. On a rencontré quelqu'Un ''denie'' , pour ne pas le nommer, et avec lui on a vu la vie autrement, et je pense que lui aussi. Nelson est une petite ville ou il y a beaucoup dans le sol de pierre, de cristaux.... et il semble que si tu as quelque chose a regler avec toi meme, c'est la bonne place car ca va nettement plus vite qu'ailleurs.

Donc ca ce fut deja quelque chose de giganteste. Parce que on a beaucoup grandi. Merci encore Denie pour tout. Je t'envoie plein d'energie positive et d'amour ...

Donc ensuite on s'est retrouvé dans les bains chauds au milieu de la foret apres 1h de ''route'''(chemin de terre et de pierre serait plus approprié) longeant une riviere dans une foret magique.( ne le sont elles pas toutes??)

La il fait peut etre 5 C , mais tu es au chaud dans l'eau. Je me suis balader a poile dans une foret si douce sous mes pieds... je le conseille a tout le monde pour retrouver sa vraie nature d'etre humain animal et sauvage, et pas ce qu'on veut tous nous faire gober a la Tv, mais c'est un autre debat.

 

Donc bref, la on s'est retrouvé avec Francoise et Jeff. ( bonne anniversaire a francoise en passant). Super soirée au tour du feu a manger des burgers.

Ce jour la j'ai comme pris conscience d'une chose que je savais deja mais que je n'avais jamais resenti comme telle. J'ai compris que l'univers etait une unique force. Une energie principale. Et que nous etions dans cette energie. Tous on est que 1.

On est tous connecté, relié et tout ca a un element principal et central ( qu'on neglige ben trop) la TERRE. Notre terre, notre belle planete. Belle Oui, tellement belle. Quand on voit sans arret la meme chose je peux concevoir qu'on ne s'en rende pas compte, mais mon dieu quand on ouvre les yeux et qu'on avance sans arret en repoussant l'horizon... elle a toujours plus a offrir, toujours plus a faire decouvrir.... Je suis tombée en amour de ma planete. De notre planete!!!

et la je leve la terre pour la contempler, je vois des champs, au loin des habitation, et encore plus loin sortant de la brume des montagne eneigé alors que les arbres devant les habitations sont deja en fleurs....

bref donc voilà, j'ai enfin pris consicnece de l'unité. Cette notion fondamentale, qui bien souvent est remplacé par la dualité qui mal heureusement nous pousse a nous eloigner les uns des autres... quel gachis.

Nous avons repris la route en évitent les JO qui nous faisait un peu peur. Ben oui, beaucoup de flic, beaucoup de monde, de circulation...

Donc nous avons mis le cap sur la destination finale: Vancouver Island. Et ca c'etait magnifique a se claquer le cul par terre!!!

Une ile de plus de 400 km de long. Entouré d'ile et du pacific. Haaa le pacific, ca c'est quelque chose. Ca resemble a l'atlantique. Oui c'est sur... mais non. De la plage quand tu te retourne et que tu vois la le sable, la foret, et les montagnes enneigé alors que toi tu a les pieds dans l'eau... c'est quand meme quelque chose. Bien sur plein de surfeur pour le plaisir des yeux...hummm

j'ai entendu deux surfeur jaser avant d'aller dans l'eau:

-'' Yesterday I was snowbording, today I 'm surfing...'' que demander de plus.

Et puis moi dans l'atlantique j'ai jamais vu d'horque ou de lion de mer. Bon j'ai pas vu d'orque mais j'ai vu des phoques et puis des lions de mers, pi j'ai trouvée une carapace de tortue usagé(lol), et puis tellement d'étoile de mer. Et puis d'autre truc je sais meme pas ce que c'est, mais je vais mettre des photos...

Donc sur cette ile des rencontres encore une fois inatendus et extraordinaires. Une petite madame quebecoise, qui est venu vivre a Tofino il y a 37 ans. Et qui nous reparle encore, d'energie, de pensée créatrice, d'unité, de vie et surtout surtout le most, le plus important d'AMOUR. Et oui c'est ca la plus grande energie de notre planete, et la plus belle. Si on retir la peur, alors on serait dans un monde tellement merveilleux, que ça n'a pas de rapport, on vivrait baignant dans une pure energie d'amour!!!

on a egalement rencontré un petit jeune de 21 ans, il rentrait de voyage, enfin il etait encore en train de voyager car c'est un quebecois qui etait benevole pour les JO. Bref il rentrait d'un an et demi de voyage a faire le tour du monde, lui et son sac a dos.... Y'a pas de beau pour decrire Simon... passons...c'est trop..

 

Nous voilà a la fin de notre trip sur l'ile, on se cherche un petit coin trnaquillou pour passer la nuit, notre plan pour le lendemain etait de prendre le traversier pour vancouver et aller acheter mon billet de train.( ben oui pourquoi faire a l'avance si tu peux le faire a la derniere minute...?!!)

donc la pas de bol, on prend un chemin de terre, on voit un petit bambi qui nous regarde. On lui souri, il nous sourit. Sven avance, au moment ou je dis, fait gaff a pas t'embourber dans la bou....Trop tard.

On tente tout ce qu' on peut mais on est dans du brin, de la merde, du caca, du purin de cheval quoi!!! enfin de chevaux parce que y devait y avoir du caca de tout une cavalerie.

Donc on tente tout, on se fou dans la merde, les mains les pieds, la lampe torche introuvable... pi le char tellement bien planté. Bref on est dans la merde. ( je me relis, oui je sais, mal, il reste des fautes, mais j'adore ce passage)

On va chercher de l'aide a une maison a coté.

Maison maison, non rien a voir avec une maison. Un Ranch, un grand magnifique ranch, avec des chevaux, pi toute. L

L'écurie, la maison construite au dessus. Pi une grande grande propriété, tellement grande que le terrain ou on s'etait planté appartenait justement a ce petit monsieur Bryan.

Il a donc sorti son tracteur, comme un gentleman m'a tendu la main pour que je monte sur le bord du tracteur et nous voilà parti a travers la boue et la bouse pour sortir notre petite maison roulante de la marde.

Il nous a proposé une place moins boueuse pour nous garer et nous voilà donc prêt a dormir.

Au petit matin, gros pick up blanc, un coup de klacon et deux café pres pour nous. ( ici c'est dans des gobelet en plastique, ca se prend au drivve du coin) donc bref, to bad pour moi qui n'aime pas le café...

Au final on passe au ranch remercier encore mille fois pour nous avoir sorti de la marde.

Et la on rencontre les deux jeunes qui entrainent les chevaux. Ils nous explique que Vancouver ca va etre la folie. LA GAME DE HOCKEY, LA GAME, aura lieu ce jour la, pi que il y aura des ecrans geants pour voir la game avec tout le monde. USA vs CANADA... Ca va dechirer.

Moi qui expliqué justement a Sven que je trouvais ca un peu plate qu'on soit dans les Jo, la ville, pi toute, pi qu'on ne voit et sache rien de ce qu'il se passe...

On nous offre un drapeau canadien pour supporter l'équiper et on prend vite fait bien fait la route. Ouf le traversier nous attendait, on l'a eu moins une. Dans la calle du bateau on prepare mes sac ( THE BORDEL, trop de stock!!) Sur la route, la voiture sent bizarre, les aiguilles en fond qu'a leurs tetes, les niveaux changent tout seul. Panique a bord, on s'arrete d'urgence, mais tous les niveaux sont corrects. On peut pas abandonner si proche. On reprend la route, ensutie le GPS a un petit bug ( GiPiS: moi meme en personne, qui d'ordinnaire marche tres bien puisqu'au final on a traversé tout le continent sans se perdre!!) mais sous la presion... j ai perdu pied

 

Et on arrive a vancouver....

plein de gens dans les rue. Les couleurs du pays partout sur chacun... rouge et blanc.... everywhere....

on se trouve un bel ecran geant, mais avec une osti de criss de branche de marde qui bouche la vue, mais c'est pas grave. Plein de tete devant moi je vois rien, mais c'est pas grave.c'est la folie... GO CANADA GO.

Tout le monde jase avec tout le monde, tout le monde aime tout le monde. ( meme les ricains qui sont dans la foule sont nos amis, car on sait qu'on va gagner!!)

un match super. A 24 secondes de la fin, les usa egalisent. Tout le monde hurle, tout le monde est vert.

Mais en prolongation, le BUT qu'on attendait arrive enfin.

Et la... et la... et la, la FETE commence. C'est simple tout le monde hurle, tout le monde s'embrasse tout le monde saute dans les bras de tout le monde. Tout le monde est fou de joie. Les rues se remplissent a ne plus en finir. Calins, bisous, ( petite pause je regarde par la fenetre, le train longue le pacific, avec plein d'ile et au loin des montagnes qui sortent de l'eau... beau spectacle... merci la vie)

donc on reprend, calin, acolade, bisous, sourir, photo, discussion, echange d'adresse mail, et quand tu marches tout le monde qui tape dans les mains de tout le monde. Incroyable.

La ville de Vancouver avait jamais connu ca, et mo non plus. Plus de 2 millions de personnes dans les rues. Les flics sont la eux aussi, mais c'est pas les meme qu'en France, ils te fond des sourirs, des bisous, des photos et des'' give me five'' c'est toujours mieux que des coups de matraque( et dehors le pacific se pert dans la brume...., tu aurais aimé ca Sven....)

 

Bref un truc incroyable, tout le monde danse, joue de la musique, rie, tout simplement incroyable. La on sentait cette energie, celle de l'espoir d'un monde de paix. Car toute les nationnalités etaient la. Vancouver et bien connu pour ca, nos etlectismes ( et pas atlhetisme) Et donc voilà un moment innoubliable et incroyable.

Et quand on est partie a 23 heures c'etait encore plus la fete que quand ca a commencé a la fin du match a 15h.

 

Et ce matin... et bien on s'est dit aurevoir avec mon frere, mon ami, enfin on s'est dit a bientôt!!!. ben oui j'ai oublié un de mes CD de jack jonhson....

Et voilà, je poursuis ma route seule. Et j' aime ca. Etre seule ou a deux ca change totalement la perspective du voyage.

Je suis seule, avec mon snowboard, ma guitare, mon gros sac à dos et puis ma grosse valise a roulette et puis mon petit sac a dos avec mon pc.

Je suis pas si seule que ca finalement!

Direction San francisco, la californie, j'arriverai demain matin dans 21 h.

en suite le lendemain ca sera direction Chicago. ( je suis tes traces Léa) et ensuite je vais aller au plus vite a Montreal pour prendre une douche... et revoir mes amis. Je vais rester un peu a quebec, a chicout, a l'anse et bien sur faire un passage a Tadou.

Je me sens libre. Si j'avais resenti ca en philo a mon devoir qu'est que la liberté je pense que j'aurais pu avoir plus de 6/20. Il faut le vivre pour l'expliquer je pense, le ressentir dans son etre, que tout son etre, son entité vibre sur cette vibration la.

 

Je pars, je ne sais pas ou. Ben oui je sais meme pas ou est l'auberge de jenesses, pi j'ai meme pas reservé parce que sinon c'est pas drole, si tout est prévu, calculé...

donc bref je ne sais pas ce que ca va donner. Je ne sais rien de mon futur si ce n'est les grande ligne que j'ai mises plus haut. Mais pourtant je me sens legere, libre. La vie me conduit, j'ai laché la barre et c'est le vent qui pilotte, et qui pilotte crissement bien l'amie. Alors je le suis.

J'ai tellement hate de voir ce fameux pont rouge qu'on voit dans plein film...

 

Je sens les mains de mon ange sur mes epaules, et je sens son energies au tour et dans mon etre, et je sais que tout va bien, tout va bien aller, car il ne peut en etre autrement.

Ca peut paraît un peu mystique, mais tout le monde sait que je l'ai toujours etait.

 

Etendu d'eau, montagne, ile, foret... voilà ce que le paysage m'offre cette fois-ci. La voix de chemin de fer est a 5 mettre de l'eau au bord de la plage....

parfois je me demande meme si on est pas sur l'eau....

 

Et voilà, ca fait 20 minutes que je vous ai oublié, je jase avec un americain, comme dans les films.... l'aventure continue. Et il a dit que j'avais un pretty good english, et oui! Trop drole hein. Enfin surtout pour Sven ou Denie qui m'ont entendu parler lool. Le plus drole c'est qu'on parle qu'on parle, amis je n'ai pas une criss d'idée de quoi on parle. Je reponds simplement avec mon celebre et sublicime ''YES.... YES...hahaha( enfin s'il rigole)...HO hahhaha, Ho YES...YES....'' (clin d'oeil a Denie, en esperant que tu n'as pas abandonné la lecture, en voyant mon francais si internationnal.)

 

Ca va faire trois pages maintenant que j'ecris. Je vais arreter la, la suite apres san francisco je pense.

Donc pour ceux qui ont tenu jusqu'au bout Félicitation. Et celui, ou cele qui trouve le plus de fautes gagnera un voyage avec moi... euh... quand je lui rendrai visite dans son coin de france, ou d'ailleurs. Lol

 

Aller a bientôt pour de nouvelles aventures

TAKE CARE

LOVE

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

July Diaz 23/10/2012 19:17

Bonjour , je tiens juste a vous dire que vous me faites rêver au plus au point , j'en ai les larmes aux yeux , faire cette traversée est aussi mon rêve et voir que d'autres personnes pensent ca de
cette belle planète qu'est la terre me rassure . J'aimerais bien avoir un petit échange avec vous que vous puissiez me donner des petits conseil pour mon voyage . Merci , franchement merci pour
votre blog !

voyage canada 30/03/2012 15:08

Très bel article !

DAN 23/06/2011 21:30


BRAVO ,BRAVO, Aurelie.


Aurélie 24/06/2011 21:05

Merci d' avoir visité mon blog

DAN 23/06/2011 21:14


JE suis super fan de ton parcour,mais il reste un detail qui me géne, les details de tes parcourts ils sont trop futils.
je suis fan du canada, mais la durter de journees l'attente de bouger, le retour chez toi, le manque de tes proches, le froid, les longues heures sens avoir une douche chaude? LE STESS DE PAS AVOIR
OU DE NE PAS SAVOIR COMMANT TU VAS ETRE DEMAIN.


Aurélie 24/06/2011 21:04

En fait je n ai pas eu ce genre de stress! C'etait au conteurs merveilleux de juste vivre au jour le jour sans de poser de question, parce que de toute façon tu sais pas. Tout ce que tu sais c'est que tout ira bien, alors ZÉRO stress!

anne 05/03/2010 10:41


super Aurélie!!!
Je crois que c'est sans mots ce que tu vis alors je suis avec toi de tout coeur!!! Je suis tes aventures maintenant que je t'ai retrouvé lol

je pense voir mémé dimanche je lui ferai un petit coucou de ta part si tu veux

bizzzzzz


Aurélie 05/03/2010 19:01


Oui fait lui un gros bisous pour moi, et raconte lui un peu mon trip.